Archives du mot-clé : vienne nature

Jan 16

Vienne Nature

Vienne Nature

Société de Protection de la Nature et de l’Environnement dans la Vienne

Association déclarée Loi 1901, agréée au titre de la Loi sur la Protection de la Nature du 10 juillet 1976 et agréée comme Association de Jeunesse et d’Education Populaire, affiliée à France Nature Environnement, membre du GRAINE Poitou-Charentes et de Poitou-Charentes Nature.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
2011-12-12

LGV : L’INUTILE EST NUISIBLE, MAIS L’UTILE AUSSI PEUT MAL TOURNER…

10 Décembre : la  journée européenne contre les grands projets ferroviaires inutiles nous concerne de près. Notre réseau est dans un état de détérioration avancé. L’État concentre ses aides sur la construction de nouvelles LGV et ponctionne en leur faveur les collectivités territoriales.
Au lieu d’assurer le service d’intérêt général de desserte de proximité, il s’accroche à une technologie inadaptée aux nouveaux enjeux de développement durable.

LGV TOURS-BORDEAUX : UN PROJET POTENTIELLEMENT UTILE DEVENU NUISIBLE.

Dans le projet initial, l’utilité publique était majeure : démarrer enfin un programme ambitieux de fret ferroviaire sur la ligne actuelle débarrassée du trafic TGV ; ouvrir une alternative au mur de camions sur la RN 10 et l’A10. Aujourd’hui : projet au point mort, sans financement, sans calendrier, faute de volonté politique.

Il ne reste que les dégâts :
BIODIVERSITÉ : le refus systématique par Réseau Ferré de France des mesures d’évitement ont conduit dans l’impasse. Le concessionnaire hérite d’énormes difficultés pour mettre en œuvre avant le début des travaux les mesures compensatoires conformes aux contraintes légales. Une concertation tardive ne suffit pas à réparer le gâchis.
BRUIT : les aménagements au rabais suscitent de plus en plus d’inquiétude chez les riverains au fur et à mesure que l’échéance approche et que l’absence de concertation se confirme.

LGV LIMOGES-POITIERS : UN PROJET D’EMBLÉE INUTILE ET NUISIBLE.

Il aggraverait les difficultés des territoires ruraux traversés : une LGV condamnerait à terme la ligne existante, seule capable de désenclaver le Sud Vienne. Pour le faire passer en force, ses promoteurs ont cru bon de jouer la course de vitesse. Elle se retourne contre eux : l’étude socio-économique tant attendue n’est toujours pas là ; on en reste à des prévisions de trafic et de vitesse que les experts de la SNCF eux-mêmes ont jugées très surévaluées.

Vienne Nature constate que le tracé retenu confirme ses analyses de départ : le cahier des charges d’une ligne à 320 Km/h est incompatible, quel que soit le tracé, avec la sauvegarde du cadre de vie, des milieux naturels et du potentiel agricole entre Limoges et Poitiers.

Vienne Nature récuse une prétendue « concertation » qui n’a offert de choix qu’entre des variantes détruisant soit les milieux naturels soit l’habitat humain.

Une seule solution : une deuxième étape de rénovation de la ligne actuelle, avec électrification, et une liaison rapide Limoges-Paris par la ligne historique modernisée Paris-Toulouse.

Le modèle économique et social des LGV est aujourd’hui défaillant : seul un bon réseau constituera une alternative efficace au « tout voiture » et au « tout camion ».

Contact presse :J.-L.Jollivet : O6 81 04 42 34.

Lien Permanent pour cet article : http://non-lgv-poitiers-limoges.fr/wp/2012/01/16/vienne-nature/