Archives de la Catégorie : Projets LGV, les autres collectifs

Projets LGV en Vienne, la position des autres collectifs ou associations

Jan 29

NO TAV : Erri De Luca et la liberté d’expression devant les juges à Turin

Liberté d’expression en Italie……….Le collectif non-lgv-Poitiers-Limoges solidaire

Le 26 janvier 2015 COMMUNIQUE DE PRESSE

'écrivain italien Erri de Luca (droite) tient une banderole "No Tav" à Turin le 28 janvier 2015 (Photo Marco Bertorello. AFP)Erri de Luca, un des écrivains italiens les plus lus dans le monde, prix Fémina étranger en 2002, prix Européen de littérature en 2013, choisi par le conseil général du Var comme invité d’honneur de la foire du livre de Toulon 2014, comparaîtra le 28 janvier 2015 devant le tribunal de Turin. Soutenant le mouvement NO TAV qui s’oppose à la construction de la ligne à grande vitesse Lyon-Turin du val de Suse, il est accusé d’incitation au sabotage pour ces mots prononcés lors d’une interview téléphonique avec le Huffington Post en 2013 : “ Je reste persuadé que la TAV est une entreprise inutile et je continue de penser qu’il est juste de la saboter « . Il risque une peine allant jusqu’à cinq ans de prison. C’est la société française Lyon-Turin-ferroviaire, filiale de RFF, qui a porté plainte contre l’écrivain. Or, selon des députés européens qui ont saisi l’Office européen antifraude (OLAF), l’actuel directeur général de cette filiale de RFF aurait signé dans le passé un contrat avec deux sociétés liées à la mafia calabraise. En février 2011, l’ancien directeur général de Lyon-Turin-ferroviaire, et son directeur des travaux ont été condamnés par le tribunal correctionnel de Turin pour trucage d’appel d’offres ! Malgré la présence de Mattéo Renzi dans la manifestation du 11 janvier à Paris, la comparution de Erri De Luca est en réalité un procès contre la liberté d’expression en Italie et aussi contre le mouvement NO TAV. L’écrivain a déclaré : « Oui, et si je suis condamné en première instance, j’ai déjà dit que je ne ferai pas appel. Je me vois mal écrivant un deuxième pamphlet ! J’accepterai ma condamnation, j’irai en taule».

Luttant lui aussi contre un grand projet inutile et coûteux: la LGV PACA (LNPCA) et défendant aussi la liberté d’expression, le Collectif Stop LGV Sud Sainte Baume se déclare solidaire de Erri De Luca et de ses déclarations. Noi stiamo con Erri de Luca! Nous sommes avec Erri de Luca! Nautrei siam amé Erri de Luca! Le Collectif Stop LGV Sud Sainte Baume Didier CADE Président 06 11 97 29 42

http://www.petitions24.net/soutien_a_erri_de_luca

Lien Permanent pour cet article : http://non-lgv-poitiers-limoges.fr/wp/2015/01/29/no-tav-erri-de-luca-et-la-liberte-dexpression-devant-les-juges-a-turin/

Oct 23

Les ringards selon Chaptelat

Les ringards selon le site Chaptelat

à lire sur : http://www.chaptelat.com/les-ringards/

Lien Permanent pour cet article : http://non-lgv-poitiers-limoges.fr/wp/2013/10/23/chaptelat/

Jan 20

Grandes infrastructures de transports : la FNAUT réclame l’abandon des projets inutiles ou nocifs pour l’environnement

article paru  le 3 septembre 2012 :

A la veille de la Conférence environnementale des 14 et 15
septembre, la FNAUT attend du gouvernement
la remise en cause d’autres projets contraires aux objectifs du Grenelle
de dont l’environnement et néanmoins inscrits au Schéma National des
Infrastructures de Transport….

notamment : « + la ligne à grande vitesse
Poitiers-Limoges
, coûteuse et mal conçue (elle
assècherait la ligne classique ; une desserte TGV de Limoges serait plus
pertinente à partir de la future ligne à grande vitesse
Paris-Orléans-Lyon). »

voir l’article :Grandes
infrastructures : un tri indispensable selon la
FNAUT

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://non-lgv-poitiers-limoges.fr/wp/2013/01/20/grandes-infrastructures-de-transports-la-fnaut-reclame-l%e2%80%99abandon-des-projets-inutiles-ou-nocifs-pour-l%e2%80%99environnement/

Jan 16

Vienne Nature

Vienne Nature

Société de Protection de la Nature et de l’Environnement dans la Vienne

Association déclarée Loi 1901, agréée au titre de la Loi sur la Protection de la Nature du 10 juillet 1976 et agréée comme Association de Jeunesse et d’Education Populaire, affiliée à France Nature Environnement, membre du GRAINE Poitou-Charentes et de Poitou-Charentes Nature.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
2011-12-12

LGV : L’INUTILE EST NUISIBLE, MAIS L’UTILE AUSSI PEUT MAL TOURNER…

10 Décembre : la  journée européenne contre les grands projets ferroviaires inutiles nous concerne de près. Notre réseau est dans un état de détérioration avancé. L’État concentre ses aides sur la construction de nouvelles LGV et ponctionne en leur faveur les collectivités territoriales.
Au lieu d’assurer le service d’intérêt général de desserte de proximité, il s’accroche à une technologie inadaptée aux nouveaux enjeux de développement durable.

LGV TOURS-BORDEAUX : UN PROJET POTENTIELLEMENT UTILE DEVENU NUISIBLE.

Dans le projet initial, l’utilité publique était majeure : démarrer enfin un programme ambitieux de fret ferroviaire sur la ligne actuelle débarrassée du trafic TGV ; ouvrir une alternative au mur de camions sur la RN 10 et l’A10. Aujourd’hui : projet au point mort, sans financement, sans calendrier, faute de volonté politique.

Il ne reste que les dégâts :
BIODIVERSITÉ : le refus systématique par Réseau Ferré de France des mesures d’évitement ont conduit dans l’impasse. Le concessionnaire hérite d’énormes difficultés pour mettre en œuvre avant le début des travaux les mesures compensatoires conformes aux contraintes légales. Une concertation tardive ne suffit pas à réparer le gâchis.
BRUIT : les aménagements au rabais suscitent de plus en plus d’inquiétude chez les riverains au fur et à mesure que l’échéance approche et que l’absence de concertation se confirme.

LGV LIMOGES-POITIERS : UN PROJET D’EMBLÉE INUTILE ET NUISIBLE.

Il aggraverait les difficultés des territoires ruraux traversés : une LGV condamnerait à terme la ligne existante, seule capable de désenclaver le Sud Vienne. Pour le faire passer en force, ses promoteurs ont cru bon de jouer la course de vitesse. Elle se retourne contre eux : l’étude socio-économique tant attendue n’est toujours pas là ; on en reste à des prévisions de trafic et de vitesse que les experts de la SNCF eux-mêmes ont jugées très surévaluées.

Vienne Nature constate que le tracé retenu confirme ses analyses de départ : le cahier des charges d’une ligne à 320 Km/h est incompatible, quel que soit le tracé, avec la sauvegarde du cadre de vie, des milieux naturels et du potentiel agricole entre Limoges et Poitiers.

Vienne Nature récuse une prétendue « concertation » qui n’a offert de choix qu’entre des variantes détruisant soit les milieux naturels soit l’habitat humain.

Une seule solution : une deuxième étape de rénovation de la ligne actuelle, avec électrification, et une liaison rapide Limoges-Paris par la ligne historique modernisée Paris-Toulouse.

Le modèle économique et social des LGV est aujourd’hui défaillant : seul un bon réseau constituera une alternative efficace au « tout voiture » et au « tout camion ».

Contact presse :J.-L.Jollivet : O6 81 04 42 34.

Lien Permanent pour cet article : http://non-lgv-poitiers-limoges.fr/wp/2012/01/16/vienne-nature/